Hello

Bruxsel&Poivre, je l’espère, fera du bien à vos papilles et à votre esprit. Du classique à l’atypique, je vous partage des créations culinaires, des rencontres inspirantes, des lectures coups de coeur, des billets d’humeur avec des mots qui viennent du coeur, un coin pour vous évader et pour vous exprimer. Et avec le sourire s’il vous plaît. 🙂

Derrière Bruxsel&Poivre?

Une Bruxelloise qui croque la vie à pleines dents: Bao Phuong (mais Bao tout court fera l’affaire), enchantée. Je suis ouverte d’estomac, ouverte d’esprit, fan de second degré, de jeux de mots bidons et bon public. Je suis aussi bourrée de défauts; genre perfectionniste, curieuse, mauvaise perdante, tout ça hahaha… Pas plus haute que trois pommes, j’ai un appétit d’enfer et je suis amoureuse du thé. Optimiste de nature, je me nourris de bonnes ondes et j’aime les partager. Je suis timide aussi mais personne ne me croit. Sinon, j’ai plein de surnoms comme Miss Sunshine et Blanche-Neige mais je me sens plutôt Belle car je rêve de sa bibliothèque. Je rêve aussi d’avoir une bibliothèque à thés… (donc une « théthèque »?)

Miam miam

J’adore manger, surtout salé. Comment frimer en cuisine alors que vous n’y connaissez rien? Faites comme moi, faites confiance à la base: le sel et le poivre.

Avant d’être un art, la cuisine est synonyme de plaisir et de partage, elle aide à déconnecter et à socialiser. J’aime recevoir, organiser des grandes tablées, partager mon lunch au boulot ou encore donner quelques conseils pour un menu. Pour moi, c’est autour de la table que l’on partage les plus belles discussions et les meilleures anecdotes. De plus, il est tout à fait possible de combiner plaisir et santé.

Comme c’est autour de la table que l’on se confesse, je vous partage ici quelques informations me concernant. Chaque personne que je rencontre doit aussi faire cet « exercice » avec moi.

Mon livre du moment: Les Huit Montagnes de Paolo Cognetti
Mon son du moment: South of the River de Tom Misch
Ce qui me donne la pêche: Me retrouver seule et profiter du silence (mon côté asocial parfois), faire rire mes amis en leur racontant des salades ou encore imiter des personnes que nous connaissons (stars ou entourage)
Mes plaisirs coupables:
 Il y en a tellement mais si je devais choisir, ce serait me faire une plus grosse assiette que mon frère quand il s’agit de banh-beo (une tuerie culinaire vietnamienne qui prend du temps à préparer mais qui se mange en 1 seconde) alors que j’ai déjà picoré la moitié pendant la préparation. Autre péché: quand j’ai des restes de repas, je les garde dans un tupperware pour le lunch du lendemain mais il m’arrive de picorer dedans pendant la soirée… OUPS
Mon régime alimentaire: Intolérante au lactose et sensible de l’estomac, je me considère comme flexitarienne, c’est-à-dire que je mange très peu (et presque jamais) de produits animaliers. Une amie a parié que j’allais devenir végétarienne un jour… C’est possible.
Information inutile: On est plusieurs dans ma tête, c’est pour ça que je fais beaucoup de parenthèses… mais je suis sympa (on est tous sympa je veux dire)!

Optimisme, mode ON

L’état d’esprit a une influence énorme sur le corps et la façon dont on mange, d’où l’importance de voir la vie du bon côté; même si ce n’est pas toujours facile, je le sais. J’ai créé ce blog à une mauvaise période, l’esprit n’y était pas. Je mangeais mal et j’écoutais ni mon corps, ni mes émotions. Un jour, ma sensibilité enfouie m’a explosé en pleine figure, mon corps a cessé de me répondre et j’ai tout laissé tomber. Mon optimisme naturel m’a vite forcée à aller de l’avant. Ce n’était pas évident mais enrichissant. Aujourd’hui, je suis officiellement de retour! 🙂

« Il y a un an, je pensais mourir de l’intérieur à tout jamais.
Je me retrouve là, à vous écrire, tout sourire comme s’il ne s’était jamais rien passé, ça me fait marrer à quel point j’ai relativisé en si peu de temps. »

J’ai pris plus d’un an pour digérer cette tornade de la vie, redécouvrir les plaisirs simples et redevenir la fille pleine de vie et d’envies que j’avais oubliée. J’ai surtout appris à transformer les mauvaises énergies en bonnes et à mieux appréhender certaines situations. J’ai appris le lâcher-prise, un grand pas pour la control freak que je suis. Je tends à croire que toutes les expériences et rencontres que nous faisons, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, nous apprennent énormément et nous font avancer dans la bonne direction. Ce cheminement m’a amenée à vouloir partager plus de choses que de la nourriture et vous aider à garder la pêche, même dans les moments creux. Nourrir son esprit, c’est sain, ça fait du bien, cela aide à se retrouver et le corps dit merci par la suite. Vous trouverez  donc des fragments de vie sur ce blog, toujours racontés avec recul et humour. Il y a un an, je pensais mourir de l’intérieur à tout jamais. Je me retrouve là, à vous écrire, tout sourire comme s’il ne s’était jamais rien passé, ça me fait marrer à quel point j’ai relativisé en si peu de temps.

J’espère que vous prendrez du plaisir à suivre mes aventures. Si vous avez des questions ou des envies particulières, je vous invite à me contacter. Promis, je ne vous mangerai pas.

NB

Les visuels que vous trouverez sur ce site sont quasi tous de moi. Lorsque ce n’est pas le cas, il s’agit de photos disponibles en libre accès ou de photos d’amis et de connaissances. Le copyright est évidemment précisé. En dehors des photos en libre accès, les autres ne sont pas libres de droit. Il en est de même pour les recettes et le contenu textuel de ce blog (même si je raconte des salades). Bien que cela me fasse plaisir que vous les utilisiez, cela me ferait encore plus plaisir d’être prévenue et que le crédit photo soit indiqué. Merci 🙂

J’ai aussi fait le choix de privilégier le moment plutôt qu’aux photos, surtout en dehors des recettes (évènements, sorties, restaurants,…) Je suis une grosse flemmarde. J’assume complètement la qualité merdique de certaines photos. 🙂

N’hésitez pas à m’écrire, c’est toujours un plaisir d’échanger avec vous. ^^